Marielle Laheurte

Marc_Alaux Lodewijk_Allaert Joël_Allano Stéphane_Allix Christophe_Apprill Pierre-Marie_Aubertel Siméon_Baldit_de_Barral Noël_Balen Jamel_Balhi Frédérique_Bardon Julie_Baudin Jacques_Baujard Sylvain_Bazin Marc_Bellanger Régis_Belleville Géraldine_Benestar Jordane_Bertrand Antoine_Bertrandy Michel-Cosme_Bideau Emmanuel_Béjanin Géraldine_Bérard

À la barre de Sao Mai en route pour Sainte-Hélène – océan Atlantique
Année 2000
© Thomas Goisque
Spécialiste du Vietnam. A navigué 20 000 milles sur une jonque traditionnelle.

Née à Perpignan, Marielle Laheurte est eurasienne. Elle a dans ses bagages un DEA d’histoire de l’art asiatique et le diplôme de langue et de civilisation vietnamiennes des Langues O. Pendant son année d’étude universitaire en histoire à l’Université pédagogique de Hô Chi Minh-Ville en 1993-1994, elle devient rédactrice pour la revue Saigon Éco puis, de 1995 à 1997, coordonne des programmes de coopération audiovisuelle au service culturel du consulat de France à Hô Chi Minh-Ville (radio, télévision). Elle a ainsi été l’assistante de production du documentaire Retour à Sar Luk du réalisateur Jean Lallier, qui suit l’ethnologue Georges Condominas revenu près de cinquante ans plus tard auprès des Mnong Gar du plateau du Darlac.
En août 1998, elle embarque avec Michaël Pitiot sur la jonque dont ils ont dirigé la construction par un chantier traditionnel de Saigon. Sao Mai, l’« Étoile du matin » en vietnamien, qui disposait d’un véritable gréement chinois, les a portés sur 20 000 milles, via Singapour, Madagascar et le Brésil, jusqu’à Saint-Malo, qu’ils ont atteint après deux ans de navigation hauturière. Vingt-huit personnes, dont Pierre, le père de Marielle, et Laurence, sa sœur, se sont relayées à bord. Thomas Goisque et Bertrand de Miollis, le premier par ses photographies et le second par ses illustrations, ont permis au couple de relater en 2000 cette histoire dans un beau-livre paru chez Transboréal, complété en 2002 par un récit chez Glénat.

Après l’exploration extérieure, l’exploration intérieure : de retour en France, Marielle Laheurte a été conférencière à la Cité de la musique tout en se formant à l’interprétation des rêves. Elle a complété sa démarche en intégrant d’autres approches dont la sophrologie, l’EFT, la technique PEAT qui a pour objectif la transcendance de nos dualités intérieures pour retrouver l’état d’Unité. Elle est aussi spécialisée en technique énergétique (soins reconnectifs et Quantum Touch). Ses soins holistiques permettent de soulager des troubles physiques (insomnies, migraines, psoriasis…) ou psychiques (angoisse, phobies, traumatismes, surmenage, addictions…) pour accompagner ses patients en situation de séparation, de conflit ou de deuil.

Parallèlement, Marielle Laheurte a écrit quatre ouvrages sur ses méthodes et a créé des enregistrements audio de relaxation et de sophrologie, téléchargeables sur son site. Elle intervient régulièrement dans des émissions radiophoniques pour interpréter les rêves des auditeurs.


© UEVI : tous droits réservés, 2019. Mentions légales.
Ce site a été développé par Pierre-Marie Aubertel et Émeric Fisset.