Franck Buchy

Marc_Alaux Lodewijk_Allaert Joël_Allano Stéphane_Allix Christophe_Apprill Pierre-Marie_Aubertel Siméon_Baldit_de_Barral Noël_Balen Jamel_Balhi Frédérique_Bardon Julie_Baudin Jacques_Baujard Sylvain_Bazin Marc_Bellanger Régis_Belleville Géraldine_Benestar Jordane_Bertrand Antoine_Bertrandy Michel-Cosme_Bideau Emmanuel_Béjanin Géraldine_Bérard
Grand reporter aux Dernières nouvelles d’Alsace.

Né à Strasbourg en 1972, Franck Buchy a grandi dans le piémont alsacien, entre les Vosges et le Rhin, le regard toujours porté plus loin que l’horizon, surtout vers l’est. Il découvre la montagne à l’âge de 3 ans, enchaînant ses premiers dénivelés dans les Alpes bernoises, en Suisse voisine. Les randonnées familiales le conduiront ensuite de la vallée de Chamonix au massif de l’Oisans en passant par le Queyras. La marche et l’attrait des sommets le guideront vers l’escalade et l’alpinisme dès son adolescence, essentiellement dans le massif du Mont-Blanc où ils réalisent quelques voies difficiles en compagnie de son cousin Marc, précieux complice de cordée. Ils enchaînent aussi quelques saisons intenses de ski, toujours au-dessus de Chamonix.

Les vacances d’été passées dans une ancienne bergerie à l’aplomb de Guillestre et les courses sur le granite chamoniard ne font qu’assouvir l’attirance de Franck Buchy pour l’altitude, la fuite, la solitude, les grands espaces et les bordures. Il réalise son premier grand voyage en Mongolie. Il découvre les confins occidentaux du pays aux côtés des Kazakhs avec lesquels il partage le mouton bouilli, sous l’œil perçant d’un aigle chasseur de marmottes et de gardes-frontières hostiles. Il poursuit sa route en compagnie de son cousin Marc. Ils traversent l’Ouzbékistan en bus, de la vallée de Ferghana à la mer d’Aral, effectuent un raid à vélo dans les fjords de Norvège, et bouclent un tour d’Islande après un trekking d’enfer. En 2002, l’Alsacien réalise un rêve en rejoignant Moscou à Vladivostok seul à bord du Transsibérien, non sans piquer une tête dans le lac Baïkal et s’être repu de pirojkis et d’omoul fumé. Il en tire une exposition photographique enrichie de citations d’auteurs russes qui fait partie du fond de la Médiathèque départementale du Haut-Rhin.

Né entre la France et l’Allemagne, dans une région riche des univers roman et germanique, Franck Buchy se définit comme un enfant de la frontière, passionné par la cartographie et la géographie humaine. Ses voyages ne cessent de l’attirer, à son corps défendant, vers les lisières européennes. Il sillonnera la Géorgie de Kazbegi à Batoumi, en bordure de la chaîne du Caucase, puis écumera les zones frontalières de Macédoine puis celles de la Thrace où il croise les Pomaks, cette minorité musulmane de Grèce continentale.

Élevé dans une famille attentive à l’environnement, issu d’une lignée de gardes forestiers et d’agriculteurs, Franck Buchy est depuis toujours très sensible à la nature et à ses semblables, et respectueux de leur intégrité. Mais il est tout autant attaché viscéralement à la liberté que lui offre cette même nature.

Titulaire d’un master en communication et en information, Franck Buchy a travaillé dans la publicité puis à l’Éducation nationale avant de devenir journaliste en 1999, métier dont il rêvait depuis le lycée. Il vit au pied des Vosges et travaille à Strasbourg. Il est grand reporter au quotidien les Dernières nouvelles d’Alsace en charge de la politique régionale. Il est l’auteur du guide touristique Colmar en m’amusant/Colmar en famille paru aux éditions Parenthèse verte en 2009. Quand il ne couvre pas de meeting ou une campagne électorale, il essaie de faire un peu de kayak en eau vive ou en mer, du télémark et du ski de randonnée l’hiver et de pêcher à la mouche à la belle saison.


© UEVI : tous droits réservés, 2019. Mentions légales.
Ce site a été développé par Pierre-Marie Aubertel et Émeric Fisset.